Histoire

La grotte où la Vierge attendait le Christ

Notre-Dame de Mantara est un lieu de pèlerinage situé dans le diocèse de Saida, au Liban. C'est une grotte où, d'après la Tradition, la Vierge Marie «attendait» Jésus pendant qu’il prêchait à Sidon l'actuelle Saïda, d’où le nom de "Mantara", qui signifie "Attente". Les villes païennes étaient, en effet, interdites aux femmes juives. Les Evangiles attestent de la venue du Christ à Sidon, où il guérit la fille de la Cananéenne.

(Mat 15, 21-28 et Marc 7, 24-31). 

 



 La Grotte où la Vierge attendait le Christ

 

    Dès l'aube du christianisme, les premiers chrétiens ont transformé cette grotte en lieu de prière et de pèlerinage. Mais, au 13eme siècle, pour des  diverses raisons politiques, les Chrétiens ont dû fuir et sont restés absents de la région pendant 200 ans environ. La grotte fut envahie par les broussailles et complètement oubliée. Au 16eme siècle, la grotte fut retrouvée par un heureux hasard.

  

Comment fut redécouverte la grotte

L’histoire raconte le fait suivant : un berger se trouvait un jour dans les environs de la grotte en gardant son troupeau. Assis sous un chêne, il jouait de sa flûte. Soudain, il entendit le bêlement douloureux d’un de ses chevreaux. Il accourut dans la direction du cri et aperçut qu’un chevreau était tombé dans un puits (c’est l’orifice qui se trouve dans le toit de la grotte au-dessus de l’autel). Il prit son couteau pour débroussailler l’endroit et se frayer un chemin. Et comme sa joie fut grande lorsqu’il découvrit un sentier étroit conduisant jusqu’au fond d’une grotte !
Il s’introduisit en rampant à l’intérieur. 

Son angoisse se transforma alors en joie quand il trouva au fond de la grotte une icône de la Vierge sur un ancien autel. Il ressortit alors rapidement, quitta son troupeau et alla annoncer la bonne nouvelle aux habitants de Maghdouché. Les foules accoururent aussitôt pour venir découvrir cette grotte qui avait été abandonnée depuis si longtemps, et contempler l’icône de la Vierge. Les cloches sonnèrent alors pour annoncer l’événement et des processions furent organisées dans le village. C’est ainsi que le culte reprit dans cette grotte.